matieredetre

 

 

Otto Ganz, Matières d’être, encres d’Amathéü et Ganz,
Le Moulin de l’Étoile, 2012.

voir l'avis de Jean Claude  BOLOGNE

 

Créateurs d’œuvres textiles et littéraires, Otto Ganz et Catherine Amathéü participent à des projets artistiques en compagnie de complices européens. Ce singulier duo ne fracture pas le geste qui guide l’imaginaire vers la page. Il en fait le témoin d’une pensée et d’une activité tournées vers l’expression à vivre et à transmettre.

Les textes d’Otto Ganz, écrivain et plasticien originaire de Frasnes-lez-Anvaing, disent la réalité d’un terrien parmi d’autres. Vu des astres, son comportement interpelle le promeneur. Vu d’ici, il semble arraché à une actualité nourrie du quotidien le plus banal. «Il arrive qu’un homme/excédé/par la bêtise des groupes/arme un fusild’assaut et/le décharge/dans la foule». Une cinquantaine de failles, décelées dans le vaste champ de la planète, sont fustigées par le poète aux aguets. «Il arrive qu’un homme/auquel on fait miroiter/la braise/s’en trouve/si affaibli/qu’il grelotte de fièvre ».

Des encres d’Amathéü et Ganz balisent le chemin d’écriture qui arpente gouffres et volcans. On y décèle un tissage d’éléments végétaux, de matières dont les lignes de force se croisent, se liguent, tenant en leurs fibres des silhouettes captives. Celles-ci s’évadent cependant, brisant les cadenas de papier.

F.L.

Article publier dans L'Avenir